NF, DIN+, EN+

POINTS COMMUNS

Ces trois organismes ont beaucoup de points communs et se basent sur des caractéristiques plus ou moins identiques.
Tout d’abord ces trois labels certifient que les granulés respectent la norme de qualité EN 14961-2 A1 qui est la norme européenne en vigueur en matière de granulé. De plus, ils se basent sur le même critère de longueur (inférieure à 40 mm) et le même rapport densité/résistance (supérieur à 97,5%). Le taux de cendres est aussi le même (inférieur à 0,7%) chez les trois labels. Il en est de même pour le taux d’humidité (inférieur à 10%).

DIFFÉRENCES PRINCIPALES

Pour ce qui est des différences, il est à noter que la grande différence est l’origine des organismes. NF Biocombustibles solides est un organisme français tandis que Din+ est allemand et EN+ européen.
Autre différence :
la masse volumique. Celle du label NF est comprise entre 650 et 700 tandis que Din+ et En+ ont une masse volumique supérieure à 600. Il en est de même pour le pouvoir calorifique qui est identique pour Din+ et En+ (compris entre 4,6 et 5,3 kwh/kg) et qui est supérieur à 4,6 pour NF.
En dehors de ces différences sur le produit à proprement parler, des divergences se trouvent au niveau de l’organisation de chaque organisme. En effet ils ne procèdent pas tous de la même manière. Le mode de gestion, d’analyse et de contrôle diffèrent ce qui peut se comprendre. Mais cette différence n’a pas un grand impact sur la qualité du produit pour le consommateur.

CE QU'IL FAUT RETENIR

En conclusion, ces trois labels de qualité se valent. En achetant des granulés certifiés Din+, En+ ou NF, vous êtes sûr d’acheter des granulés de bonne qualité. Vous pouvez donc utiliser ces différents granulés en toute sérénité dans votre poêle à pellets ou votre chaudière à granules.